Instrumentation et supervision des performances

Pourquoi l’APM ?

La supervision applicative (Application Performance Management) délivre de la valeur en 4 étapes :

1

Des agents, ou modules d’instrumentation, capturent des métriques clés au coeur même de vos applications, dont ils exposent le fonctionnement interne. L’application n’est plus une “boîte noire”, même en Production.

2

En complément si nécessaire, des sondes placées sur le réseau (appliances) capturent les flux applicatifs qui transitent entre les divers composants d’infrastructures. Le réseau n’est plus une boîte noire non plus.

3

Des tableaux de bord (dashboards) restituent les mesures de performances en temps réel, aussi bien à destination des opérationnels que du management. Vous savez si tout va bien, ou si les performances se dégradent. En cas de problème vous êtes les premiers alertés.

4

Des modules d’analyse et de corrélation vous permettent d’identifier le composant qui est responsable de la dégradation des performances. La solution est trouvée, l’incident déjà presque résolu.

Par exemple l’APM vous permettra d’identifier que :

 

Une classe Java spécifique, amenée par la nouvelle version de votre site Web, fait une utilisation incohérente de la mémoire et déclenche trop souvent le Garbage Collector. Solution : optimiser cette portion de code (qui est désignée par l’APM).

 

Certaines requêtes SQL mal optimisées laissent des verrous de longue durée dans la base, causant des inter-blocages et le ralentissement du site Web. Solution : optimiser ces requêtes (qui sont désignées par l’APM).

 

Un Web Service que vous achetez à un tiers (ex : géolocalisation des visiteurs, contrôle de fraude à la carte bancaire) rencontre des ralentissements – bien sûr vous n’avez pas été prévenus, néanmoins vous en subissez les contre-coups. Solution : contacter le fournisseur, avec les preuves fournies par l’APM, et obtenir une résolution de l’incident.

On ne peut pas améliorer ce qu’on ne mesure pas.

metriques-de-performance

L’APM permet donc de garantir la qualité de service de vos applications ou de votre site Web, en mesurant ses performances et en vous aidant à identifier les causes internes des dégradations (root cause analysis) lorsqu’elles se produisent.

Et ce à chaque étape du cycle de vie d’une application :

 

En Production, l’APM permet d’anticiper les incidents avant qu’ils n’impactent vos utilisateurs, et accélère leur résolution considérablement (typiquement d’un facteur 3).

 

En Qualification (Recette), elle identifie les composants qui posent des problèmes de performance et permet donc de les faire corriger avant la mise en production de l’application.

 

Enfin elle détermine aussi les problèmes de lenteurs pendant le développement d’une application.

Le savoir-faire leanovia

collecte-metriques

Leader de l’APM, leanovia a su se constituer comme acteur de référence dans le secteur de la performance du SI.

Nous accompagnons nos clients, selon leurs besoins, sur différents volets de leurs projets de performance :

 

Gestion et exécution complète du projet de supervision des performances,

 

Instrumentation sans agents,

 

Instrumentation avec agents,

 

Diagnostics applicatifs ou d’infrastructures,

 

Transferts de connaissances (formations à l’utilisation des APM).

Tous nos consultants experts en Performance sont certifiés et expérimentés sur les principales solutions APM : Dynatrace, CA APM (Introscope), New Relic, AppDynamics.